Comment utiliser le Smart fitness ?

Le Smart fitness a le vent en poupe depuis son apparition sur le marché. Plusieurs personnes en font usage dans le but de stimuler électriquement leurs muscles afin d’avoir des abdos. Cependant, pour profiter au maxi du Smart fitness, quelques petits détails sont à maîtriser. On fait le point dans cet article.

Comment bien utiliser le Smart fitness ?

L’utilisation du Smart fitness doit se faire entre 2 à 6 fois au maximum chaque semaine. L’exercice se fera sur chacun de vos muscles en fonction du type de planning que vous avez choisi, votre expérience ainsi que votre niveau d’entraînement. En effet, utiliser un Smart fitness revient à transmettre aux muscles certaines impulsions électriques afin que ces derniers puissent se contracter. Loin d’être douloureux, l’effet produit vise à régénérer le tissu musculaire.

A voir aussi : Boostez votre forme à Villeurbanne : quelle salle de sport choisir ?

Pour tirer profit du Smart fitness, il est conseillé de commencer au niveau inférieur pour éviter les douleurs. Pour cela, appliquez le Smart fitness avec une intensité progressive sur les électrodes des muscles. Cependant, sachez que la position à adopter et la technique d’application des électrodes varient selon les objectifs à atteindre.

Quelles sont les précautions d’usage du Smart fitness ?

Pour un meilleur usage du Smart fitness, de nombreuses précautions sont à prendre. D’abord, vous devez veiller à l’application des règles simples. Mais, celle-ci doivent être choisies selon le type d’exercice, le résultat attendu et l’utilisation des électrodes. À cet effet, il est recommandé de choisir des électrodes normalisées pour une meilleure adhérence à votre peau. Veillez justement à ce que la peau soit épilée et séchée après nettoyage. Pour des motifs hygiéniques, il est déconseillé d’utiliser des électrodes autres que les siennes.

A lire en complément : Musculation femme : les exercices pour se muscler

Ensuite, durant l’utilisation de votre Smart fitness, vous devez éviter de réaliser vos séances de stimulation à proximité d’un appareil électroménager ou d’un appareil médical à ondes courtes. En effet, ces types de machines génèrent du courant qui peut facilement changer les caractéristiques du courant de votre Smart fitness. Enfin, vous devez accorder une attention particulière aux conditions de nettoyage, de stockage ou encore de transport. Ces dernières doivent être conformes à celles exigées par le fabricant. Par ailleurs, si vous utilisez le Smart fitness pour renforcer vos muscles, vous avez la possibilité d’y joindre certains exercices.

Quelles sont les contre-indications au Smart fitness ?

Même si l’usage du Smart fitness parait très avantageux pour le corps, il existe toutefois quelques contre-indications auxquelles il faudra faire attention. Par exemple, les personnes ayant des crises d’épilepsie ne sont pas autorisées à utiliser un Smart fitness. Cela est aussi valable pour les personnes ayant connu un implant médical tel que l’implant cochléaire et le stimulateur cardiaque. De plus, les femmes enceintes doivent se préserver d’utiliser un Smart fitness, notamment au niveau de leur région abdominale. Si cela doit se faire, il faut en amont demander l’avis d’un spécialiste de la santé. Enfin, évitez l’usage du Smart fitness si vous avez un antécédent de hernie inguinale ou abdominale.

Les avantages et inconvénients du Smart fitness

Le Smart Fitness est une technologie qui présente des avantages et des inconvénients. D’un côté, il permet de travailler les muscles en profondeur grâce à l’utilisation d’électrostimulation. Cette méthode peut être très bénéfique pour toutes les personnes souhaitant renforcer leur musculature ou améliorer leur condition physique.

Le Smart Fitness est pratique car il peut être utilisé partout et n’importe quand. Il suffit de placer la ceinture autour du corps et de régler l’intensité selon ses besoins. Cela permet donc aux personnes ayant un emploi du temps chargé ou ne pouvant pas se rendre dans une salle de sport d’avoir accès à un exercice physique régulier.

Le Smart Fitness a aussi ses inconvénients qu’il faut prendre en compte avant son utilisation. Cette technique ne doit pas remplacer complètement l’exercice physique traditionnel comme la course ou le vélo qui sont aussi importants pour garder une bonne forme physique et mentale.

Malgré son avantage indéniable de pouvoir être utilisé partout, cela reste assez limitatif pour certains sports nécessitant beaucoup d’amplitude tels que la natation, par exemple, où cet appareil sera peu efficace voire impossible à utiliser convenablement.

Pensez à bien rappeler que cette technique fonctionne uniquement sur les muscles superficiels, ce qui signifie qu’elle ne travaille pas tous les groupements musculaires en profondeur, contrairement aux haltères, par exemple, mais elle peut toutefois s’y ajouter comme complément.

Pensez à bien faire attention à l’utilisation de ces appareils car ils peuvent effectivement être source d’addiction et entraîner une sédentarité.

Les fonctionnalités du Smart fitness : comment les exploiter au maximum ?

Le Smart Fitness, cette technologie d’électrostimulation, propose de nombreuses fonctionnalités pour une utilisation optimale. Vous devez bien comprendre que l’appareil peut être utilisé sur plusieurs parties du corps : cuisses, abdominaux, bras et fessiers.

La première chose à faire est donc de déterminer les zones que vous souhaitez travailler en priorité et régler les intensités en conséquence. Il est aussi possible d’utiliser l’appareil pour un travail plus complet du corps en combinant différentes zones.

Les programmes proposés par le Smart Fitness sont aussi très utiles pour un entraînement efficace. Effectivement, ces programmes pré-établis permettent de travailler différents groupements musculaires selon des séquences prédéfinies qui varient dans leur durée et leur intensité.

Il existe aussi des applications mobiles compatibles avec cet appareil qui peuvent vous aider à suivre votre progression et améliorer vos performances. Certaines applications ont même été conçues spécialement pour cela ! Elles permettent notamment de gérer les séances d’entraînement ou encore la fréquence des impulsions électriques envoyées aux muscles.

Pour tirer le maximum de profit du Smart Fitness, vous devez donc adapter sa pratique selon vos objectifs personnels mais aussi votre niveau physique. Pour ceux pratiquant déjà une activité sportive régulière, peut-être sera-t-il judicieux d’utiliser ce nouvel outil comme complément afin de renforcer certains muscles tout en conservant leur programme habituel.

Le Smart Fitness est un appareil pratique et efficace pour travailler ses muscles en profondeur, mais vous devez bien l’utiliser pour éviter tout risque d’addiction ou de sédentarité. En utilisant les différentes fonctionnalités proposées comme les programmes pré-établis et les applications mobiles, vous pouvez améliorer vos performances et atteindre vos objectifs plus rapidement. N’oubliez pas cependant que le Smart Fitness doit être considéré comme un complément à une pratique sportive régulière et non pas comme une méthode miracle pouvant remplacer totalement l’exercice physique traditionnel !

vous pourriez aussi aimer