Comment choisir le bon poids des haltères ?

Lorsqu’on décide de faire de la musculation, choisir le poids des haltères est très important. Il doit être pris au sérieux. Vous devez utiliser des haltères de différents poids en fonction de vos capacités physiques, expériences et des exercices à réaliser. Voici un guide pour le choix du poids de vos haltères.

Évaluer votre force

Souhaitez-vous travailler un groupe musculaire en particulier ou accroitre votre endurance ? Savoir ce que vous cherchez vous aidera dans votre choix d’haltères. Les haltères lourds permettent d’augmenter votre masse musculaire.

Lire également : Comment choisir le bon équipement de boxe ?

Par contre, les plus légers sont recommandés pour les muscles stabilisateurs qui maintiennent les ligaments et les tendons. Plus un groupe musculaire est de taille imposante, plus il supporte une charge importante.

Tenez compte de votre niveau et des exercices que vous envisagez faire. Vous aurez peut-être besoin d’haltères de masses différentes pour différents exercices. Lorsque vous commencez un nouvel exercice, prenez tout simplement un haltère léger. Cela vous permet de vous concentrer sur son positionnement avant de le réaliser avec des charges plus lourdes.

Lire également : Comment choisir son équipement pour une balade à moto en toute sécurité ?

Se servir de vos haltères

Démarrez chaque nouvel exercice avec de petits haltères jusqu’à ce que vous maitrisiez le mouvement. Commencez petit à petit, avec un poids qui ne vous gênera pas. Lorsque que vous obtenez un peu plus de force, vous pouvez augmenter progressivement la charge par tranche de 500 g à 1 kg.

Attention de ne pas faire l’inverse. Ne débutez jamais avec une charge démesurée pour revenir à des choix plus censés puis trouver enfin le poids qui vous convient.

Faire des exercices avec vos haltères et déterminer le poids supportable

D’abord, apprenez à faire des squats. Lorsque vous vous exercez avec des haltères, vous devez les positionner au niveau de vos épaules ou contre les hanches. Maintenez-les de telle sorte que les paumes de mains restent tournées vers vous. Vous en saurez rapidement plus sur le poids des haltères que vous pouvez supporter.

Prenez de chaque côté, un haltère et descendez vers l’arrière en vous appuyant sur vos talons. Pliez les genoux jusqu’à ce que vous obteniez des cuisses horizontales. Revenez enfin à votre position de départ.

Faites également des chest press en pont avec vos haltères. Restez allongé sur le dos, genoux pliés, les pieds plantés dans le sol. Rapprochez vos talons assez près des fesses. Décollez les fesses du sol. Prenez ensuite vos haltères et tendez les bras devant vous. Faites le déplacement vers le bas et vers vous, comme si vous ouvrez une porte de placard.

En fait, tout en faisant ces exercices, il vous est possible de trouver au fur et à mesure, le poids idéal de vos haltères.

Connaître les différents types d’haltères

Une fois que vous avez déterminé le poids supportable pour vos exercices avec des haltères, pensez à bien connaître les différents types d’haltères disponibles sur le marché. Choisir le bon type d’haltère peut améliorer votre expérience d’entraînement et vous aider à atteindre vos objectifs fitness plus rapidement.

Le premier type est l’haltère traditionnel en fonte. Ces haltères sont les plus couramment utilisés et sont conçus pour résister aux entraînements intenses. Ils se présentent sous forme de disques plats reliés ensemble par une barre au centre.

Les haltères réglables sont un autre type d’haltères populaires, car ils permettent une grande flexibilité dans le choix du poids à utiliser pendant l’entraînement. Plutôt que de devoir acheter plusieurs paires différentes, un seul ensemble peut être ajusté pour répondre aux besoins spécifiques de chaque exercice.

Les haltères en néoprène ou recouverts de caoutchouc offrent une meilleure adhérence et peuvent donc être utiles si vous transpirez beaucoup lors des séances d’exercice. Ils peuvent aussi aider à protéger vos mains contre les callosités potentielles causées par la manipulation fréquente des disques métalliques.

Il existe aussi des kettlebells qui ressemblent à une boule en fonte avec une poignée solide attachée au-dessus du centre de gravité. Les kettlebells peuvent offrir une gamme différente d’exercices tels que les swings ou encore des mouvements de balancier.

Le choix des haltères dépendra de vos préférences en matière d’entraînement. Prenez en compte votre niveau actuel et vos objectifs personnels pour aider à guider votre décision quant au type d’haltère qui conviendra le mieux à vos besoins individuels.

Éviter les blessures en choisissant le bon poids

Maintenant que vous avez déterminé le poids supportable et choisi les bons haltères pour vos exercices, pensez à bien comprendre comment éviter les blessures pendant l’entraînement. Même si vous êtes en bonne santé, utiliser des poids inappropriés peut causer des douleurs musculaires ou articulaires.

La première chose à garder à l’esprit est qu’il ne faut jamais choisir un poids qui dépasse votre capacité physique. Vous pouvez être tenté d’aller plus loin et de soulever plus lourd que ce dont vous êtes capable, mais cela peut entraîner une tension excessive sur vos muscles et vos articulations. Pensez à bien consulter un médecin afin d’exclure toute blessure grave.

Pour éviter les blessures pendant l’entraînement avec des haltères, choisissez toujours un poids qui correspond à votre niveau de condition physique actuel. Utilisez les techniques appropriées pour chaque exercice et prenez le temps de vous reposer suffisamment entre chaque séance. En suivant ces règles simples, vous devriez être en mesure de profiter pleinement des avantages d’une routine d’entraînement régulière sans risquer des douleurs musculaires ou articulaires inutiles.

vous pourriez aussi aimer